3XVM+4Q Le Pâquier

Championne du Monde

L’exploit est de taille. Sur les pentes de Piancavallo, dans les Alpes italiennes, Marianne Fatton a décroché le titre, mardi, sur le sprint espoirs des championnats du monde. La Neuchâteloise a même terminé au troisième rang du scratch en signant le meilleur chrono suisse de la course. Alors qu’en Coupe du monde, elle n’avait pas passé le cut des qualifications, les choses se sont bien mieux passées pour le rendez-vous mondial.

«En qualifications, j’ai tout donné et, surprise, je réalise le meilleur temps de toutes les dames», s’exclame-t-elle. «Du coup, j’étais supermotivée et cela m’a boostée.» Une fois en quarts, Marianne Fatton n’a pas perdu sa bonne dynamique et a franchi les étapes les unes après les autres. Seule la demi-finale a failli éliminer la skieuse de Dombresson.

«J’ai fait toute la course avec un bâton cassé», souffle la Neuchâteloise. «Mais je passe en finale!» Concentrée et pas déstabilisée par les conditions météorologiques compliquées, Marianne Fatton a filé dès lors vers la troisième place féminine, conquise derrière l’Espagnole Claudia Galicia Cotrina et la Suédoise Emelie Forsberg. «Je crois que je n’ai jamais été aussi heureuse un jour de pluie», rigole-t-elle, ses deux médailles (bronze élite et or espoirs) autour du cou.

Malade en début de saison, Marianne Fatton a su revenir à son meilleur niveau au bon moment. A Piancavallo, elle a glané sa première médaille au niveau espoirs. Deux ans auparavant, la Neuchâteloise s’était déjà parée d’or dans le sprint des championnats du monde de Verbier. C’était encore en juniors.

Hier, lors de la verticale, Marianne Fatton n’est pas parvenue à rééditer sa performance de la veille. La jeune skieuse de 22 ans s’est classée au sixième rang à 1’39’’ de la vainqueur, l’Italienne Giulia Compagnoni.

Seconde Neuchâteloise engagée dans ces Mondiaux, Florence Buchs a dû se contenter des places d’honneur dans la catégorie juniors. Dixième du sprint mardi, la skieuse des Hauts-Geneveys a pris le cinquième rang de la verticale le lendemain.

Marianne Fatton et Florence Buchs disputeront aujourd’hui leur dernière épreuve de ces Mondiaux lors de la course en relais. Elles ont toutes deux l’occasion d’aller glaner de nouvelles breloques.